histoires d’athlètes
Gill
French flag
LOUIS
DUC

histoires d’athlètes

Gill

Louis Duc ne savait pas encore marcher qu’il était déjà à bord d’un bateau.

Né à Caen, où l’air marin aiguise la soif d’aventure nautique, Louis a rapidement délaissé les salles de classe au profit des chantiers navals.

Adolescent, il fonçait déjà à bord de dériveurs et de yachts.

Gill

Il avait la course dans le sang. Naturellement, ce ne fut pas un long fleuve tranquille. Tout d’abord, il chavira alors qu'il naviguait à bord d’un Pogo 1. Ensuite, lors de la Mini Transat, il démâta au large des Canaries.

Mais cela ne fit que renforcer sa détermination. Louis a été l'un des premiers à embarquer en Class 40. Lors de sa première traversée en solitaire en 2008, il termina quatrième de la Transat.

Quelques années plus tard, il termina troisième, pour se hisser sur la deuxième marche du podium de la Transat bakerly en 2016.

Gill

Perfectionniste, il voulait un bateau capable de lui offrir tout le contrôle dont il rêvait. Il se lança donc dans la conception et la construction de son propre Class 40. Quoi qu'il fasse, Louis Duc s'est toujours montré ingénieux, courageux et farouchement indépendant.

Il est fait de la même étoffe que les vêtements Gill.

Gill

Courageux, sinon rien.

Previous slide
Next slide
French flag
LOUIS DUC

Louis Duc ne savait pas encore marcher qu’il était déjà à bord d’un bateau.

Né à Caen, où l’air marin aiguise la soif d’aventure nautique, Louis a rapidement délaissé les salles de classe au profit des chantiers navals. Adolescent, il fonçait déjà à bord de dériveurs et de yachts.

Il avait la course dans le sang.

Naturellement, ce ne fut pas un long fleuve tranquille. Tout d’abord, il chavira alors qu'il naviguait à bord d’un Pogo 1. Ensuite, lors de la Mini Transat, il démâta au large des Canaries.

Mais cela ne fit que renforcer sa détermination.

Louis a été l'un des premiers à embarquer en Class 40. Lors de sa première traversée en solitaire en 2008, il termina quatrième de la Transat.

Quelques années plus tard, il termina troisième, pour se hisser sur la deuxième marche du podium de la Transat bakerly en 2016.

Perfectionniste, il voulait un bateau capable de lui offrir tout le contrôle dont il rêvait. Il se lança donc dans la conception et la construction de son propre Class 40.

Quoi qu'il fasse, Louis Duc s'est toujours montré ingénieux, courageux et farouchement indépendant.

Il est fait de la même étoffe que les vêtements Gill.

Courageux, sinon rien.